Quels sont les moyens de paiement d’un serrurier ?

Quels sont les moyens de paiement d’un serrurier ?

Les méthodes employées par les serruriers sont diverses et variées et leurs coûts varient également de même que les moyens de paiements acceptés par votre professionnel. Dans cet article, nous avons cité les moyens de paiements réglementés d’un serrurier.

Quels sont les moyens de paiement possibles d’un serrurier ?

l’ensemble des mesures qui concernent les devis des spécialistes en serrurerie est stricte. les moyens de paiements des interventions en questions au sein de votre domicile et vos locaux peuvent varier. Dans cet article, nous présentons un résumé par rapport aux moyens de paiement habituels utilisés par les serruriers ainsi que les règles en fonction de la difficulté de la réparation.

Les moyens de paiements classiques :

Les prix des interventions en serrurerie sont variables, ils dépendent de la technique de travail utilisée par le serrurier pas cher, de la nature de l’intervention (dépannage en urgence en week-end…). Ces tarifs varient également selon le coût de déplacement que le Serrurier pas cher exige concernant le lieu de l’intervention, à l’heure et au jour pour lequel vous avez besoin de lui.

Généralement les serruriers professionnels intervenant dans un lieu dit, acceptent les virements par carte bancaire, visa ou en espèces.

Cependant, celui-ci peut exiger une somme minimum à partir de laquelle vous pourrez payer par carte.

Paiement sur facture :

Il est possible à votre demande et avec accord du Serrurier pas cher appelé, qu’il vous fournisse une facture sur laquelle est mentionnée une date limite de paiement (ex : Facture à payer avant le 1er février 2022) qui vous procure un temps supplémentaire pour la régler. Dans ce cas, un devis ou bien une facture signée sont une protection pour l’artisan Serrurier en cas de non-paiement de votre part, celui-ci pourra se retourner contre vous.

Payer les frais de réparation d’une porte en plusieurs tranches :

Après l’accord du serrurier, il devient possible à certains de payer leurs interventions en plusieurs fois. ce type de paiement n’est pas inclus dans les crédits à la consommation vous ne devrez donc pas prouver que vous êtes solvable. Il faut noter que cette proposition est faite pour un paiement important d’une intervention coûteuse. N’oubliez pas que le devis que vous avez signé avant travaux vaut pour le Serrurier un recours dans le cas où vous ne payez pas votre dû.

Les tarifs recommandés par la Fédération nationale des serruriers :

Nous avons précisé que les tarifs dépendent du serrurier, cependant, voici un rappel des tarifs conseillés par la Fédération Nationale des serruriers qui vous permettent de savoir si ceux que vous propose le Serrurier paris  que vous avez contacté sont corrects et sur lesquels les serruriers professionnels peuvent se baser.

  • Frais de la rédaction d’un devis : 10% (150 euros minimum)
  • Forfait par kilomètre : 0,52 euros à 1,18 euros
  • Main d’œuvre serrurerie traditionnelle : 46,19 euros à 73,43 euros
  • Main d’œuvre serrurerie haute sécurité : 66,33 euros à 212,02 euros
  • Dépannage ouverture (hors pièces) : 60,28 euros à 120,58 euros
  • Intervention serrurier mandaté par la justice : 331,66 euros à 397,99 euros

Ces tarifs peuvent subir une majoration en fonction de la temporalité au moment où vous faites appel au service d’un serrurier.

  • Dépannage en semaine (18h à 20h) : +150%
  • Dépannage en semaine (20h à 08h) / Week end / Jour férié : +200%

L’assurance habitation réelle source en cas de cambriolage ou de tentative d’effraction :

La plupart des assurances prévoit la prise en charge des tarifs de réparation dans le cas où vous êtes victimes d’un cambriolage ou d’une tentative d’effraction. Il est essentiel de vérifier ce type d’information auprès de votre agence d’assurance. Vous pouvez donc lors d’un appel en dépannage urgent à la suite de l’une de ces situations critiques, demander le remboursement des frais du Serrurier paris pas cher auprès de votre assurance.

Ce paiement a néanmoins des conditions dont la nécessité de fournir toutes les preuves de l’effraction ou du cambriolage dont vous avez été victime endéans les 48 h. Ces justificatifs sont entre autres votre procès-verbal de la police ou votre dépôt de plainte, le devis détaillé des frais de serrurerie, les preuves d’achat de vos objets dérobés…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.